Vous Ítes ici: Documents Document de fundacion  
 DOCUMENTS
Document de fundacion

DOCUMENT DE FUNDACION

Balta Lelija

L'Antichrist
Tendances antichrétiennes
Une résistance déjà existante
Balta Lelija
Quelques regards vers l'avenir
Les premiers pas concrets
Conclusion
Responsable pour le texte



 

Balta Lelija - ce nom vient de la langue lithuanienne et signifie « Lys blanc ».

Religieux : Nomination courante de la Mère de Dieu, Marie, dans le contexte de la vertu de pureté « Dangaus Lelija », « Lelija céleste ».
Il y a un lien volontaire entre « le lys de la France » et Ste Jeanne d’Arc, la patronne de « Balta Lelija ».

Politique : C’est un nom sur le modèle d’un mouvement de résistance allemand « la rose blanche » dans le « Troisième Reich » du National-socialisme.
Le frère et la sœur Scholl ont été décapités le 22 février 1943 avec Christoph Probst après la découverte de la distribution des tracts anti-nationalistes dans l’université de Munich/Allemagne.

de retour




L`Antichrist

L’ »Antichrist » est une dénomination du Nouveau Testament.

Avant le Retour du Christ, selon les témoignages bibliques, la venue d’un « antichrist » était annoncée, voir (Jean 2,18) ; « l’homme impie, le fils de perdition » !
Il se lèvera au dessus de ce qui est Dieu ou reçoit un culte et se produira lui-même comme Dieu ;et il agira par le pouvoir de Satan jusqu’à qu’il soit vaincu par le retour du Christ à la fin des temps.

Le témoignage de l’Ecriture Sainte et la tradition chrétienne disent qu’à son arrivée, l’antichrist aura l’apparence d’un homme avec des puissances occultes ; et par des prodiges mensongers, il trompera les hommes.

On suppose que pour un certain délai de temps, il exercera la gouvernance politique.
Pas mal des gens pensent que l’antichrist établira une fausse paix en prodiguant à tous les peuples le bien-être, mais après il montrera son vrai visage aux gens qui refusent de le suivre.
Dans le texte biblique - voir au dessus (2. Thess 2-12) on parle « d’un mystère de l’impie qui est à l’œuvre ! »
Ce pouvoir de l’impiété signifie une « tendance antichrétienne » ou bien « l’esprit de l’Antichrist » et il prépare les chemins pour la gouvernance d’un Être antichrétien.
A ce moment il est encore question de la venue de l’Antichrist annoncée depuis longtemps, ou d’un de ses précurseurs.
Mais c’est quand même important d’identifier cet esprit pour lui résister avec des moyens convenables. C’est juste la tâche essentielle de « Balta Lelija’ !

de retour




Tendances antichrétiennes

Si on parle des tendances antichrétiennes cela signifie généralement que toutes ces idées et comportements sont contraires à Dieu et à ses commandements.
Cela ne concerne pas simplement les chrétiens menacés activement par cet esprit, mais aussi tous les hommes croyants qui entretiennent une relation privilégiée avec Dieu et qui L’écoutent, ainsi que les hommes qui écoutent leur conscience.
Comme les tendances antichrétiennes sont orientées contre Dieu et les hommes, cela concerne tous les hommes, qu’ils en soient conscients ou non.
On peut trouver ce style de domination et de personnages anti-chrétiens dans le dernier siècle à plusieurs reprises.
Les pires déformations se sont manifestées dans le National-socialisme avec la haine démoniaque contre le peuple juif et dans le communisme par le mépris des hommes. Hitler et Staline sont considérés sans doute comme des personnages antichrétiens.
Des tendances antichrétiennes concernent spécialement la foi chrétienne, s’il s’agit de nier les vérités de l’Eglise, de les affaiblir ou de les obscurcir ; les positions morales sont ramollies et les hommes dans l’Eglise adoptent de plus en plus l’esprit du monde.

Quelques tendances antichrétiennes d’aujourd’hui :

On ne peut pas négliger qu’en Amérique, en Europe et aussi en d’autres pays, une influence anti-chrétienne se manifeste ; spécialement en Europe, d’une façon horrible ; l’Europe qui perd de plus en plus son identité chrétienne et qui contribue essentiellement à l’expansion d’une « civilisation de mort ». Jusqu’à présent ; l’union européenne n’a pas réussi à ajouter le rapport de Dieu dans la constitution prévue.
Quelques exceptions mises à part dans le monde entier, au niveau politique, aucun pouvoir visible ne s’oppose avec succès à ce développement.
Il faut spécialement mentionner, si on envisage l’expansion d’un comportement anti-chrétien, comme p. ex. la pratique mondiale de l’avortement, que le meurtre des enfants innocents dans le sein de leur mère est de plus en plus pratiqué et accepté. Même des Etats comme Israël qui a subit des excès de tuerie horrible d’Holocauste, semblent de ne pas avoir une sensibilité pour le droit fondamentale de la vie de tous les hommes dès la conception ; sans parler de la Chine où l’avortement est imposé par l’Etat. Même en Europe, dans presque tous les pays, la vie des non-nés n’est plus protégée ; dans les régions de l’Est à cause des conséquences perfides du communisme-sovietique, à l’Ouest par la perte et affaiblissement d’une politique qui est en danger de perdre l’orientation morale.
Des nouvelles intentions dans le parlement européen veulent même instituer « un droit à l’avortement ». Ainsi l’esprit anti-chrétien réussit à répandre ses mensonges p.ex. en déclarant le crime des êtres innocents comme une œuvre de bienveillance portant secours aux femmes enceintes en difficultés. !! Cela est propre aux manœuvres de cet esprit de mensonge : après un avortement, d’ abandonner la mère, le père et la société aux conséquences destructives d’une telle action. Jésus nomme cet esprit justement « le Père de mensonge » !
L’homosexualité devient égale au mariage autan que le concubinage humain.
Tous ceux qui pensent et s’expriment différemment et d’une façon critique envers l’homosexualité, seront menacés et punis par la loi d’ »Anti-discrimination » avec des punitions sévères, déjà pratiquées dans différents pays. Des programmes de » lavage de cerveaux » (p.ex. en Angleterre) sont déjà envisagés. L’UE dispose des grandes ressources financières qui seront disponibles pour soutenir ses idées pour elle-même et aussi pour des pays hors E.U.

De plus en plus, spécialement la religion chrétienne est ciblée, et il y a déjà des tendances et des exemples manifestant l’interdiction de porter des symboles religieux dans les services publics ; qu’il s’agisse d’un foulard d’une femme musulman, de la « kippa » d’un Juif, ou d’une croix d’un chrétien.

Plusieurs Etats commencent à imposer leur « neutralité des valeurs » au détriment de la foi et se changent eux-mêmes en une religion séculaire.
Il ne faut pas oublier que l’Etat dispose des moyens d’une autorité d’Etat grâce auxquels il est capable d’imposer ces lois aux personnes qui pensent autrement.
Certainement nous ne vivons pas une stade de la persécution comme c’était le cas dans le National-socialisme ou dans des différents systèmes communistes, mais il ne faut pas se tromper : l’esprit d’antichrist devient de plus en plus intense. Dans la situation actuelle de l’histoire, cet esprit semble être encore freiné. Mais si la foi est écartée de la vie publique, réduite à la sphère privée et ces valeurs religieuses évincées, alors les valeurs religieuses resteront de moins en moins dans la conscience des gens et ne donneront guère d’orientation. Le prochain pas sera d’accuser les confessions religieuses ayant des pensées contradictoires à l’orientation de fondamentalisme. Cela donnera des raisons de menacer les croyants et leurs opinions.
Depuis quelques années on peut remarquer dans l’Ouest de l’Europe, qu’un changement se produit le refus indirect de la foi (chrétienne) passe à une étape plus active. Encore relativement silencieux, mais déjà efficace, il va montrer des nouvelles lois établies.
Des pays comme l’Angleterre, la Suède, les Pays-bas p.ex. prennent déjà une nouvelle direction. C’est évident que cela ne se limitera pas aux méthodes douces s’il y a des gens unis à Dieu, qui résistent à cette tendance générale et qui défendent ces valeurs d’une manière offensive.
Alors le relativisme se transformera en une » dictature d’un relativisme » et manifestera très nettement son potentiel d’agressivité, bien caché jusqu’à présent.

de retour




Une résistance déjà existante

La résistance la plus fondamentale contre les tendances anti-chrétiennes vient des croyants. La proclamation de l’Evangile liée à un témoignage de vie convenable donne « l’esprit du discernement » durable et agit contre cet esprit athéiste.
Jésus dit clairement : »Mes brebis écoutent ma voix. » Cela concerne aussi les autres croyants qui se sentent liés aux vérités de leur religion et qui se donnent la peine d’observer les commandements de Dieu ; et cela se répand aussi sur ces gens qui remarquent dans leur conscience qu’un esprit de mensonge se répand pour tromper les hommes.

Si nous fixons notre regard sur la plus grande Cté chrétienne, l’Eglise romaine catholique, nous y trouvons à la base un enseignement très clair et aussi les moyens spirituels et convenables pour entrer et agir consciemment dans un tel combat. Mais l’Eglise semble d’être affaiblie de l’intérieur malheureusement avec une tendance croissante. Même si on peut compter sur le Pape Benoît XVI et ses compagnons fidèles, pour remarquer les dangers d’un développement anti-chrétien et s’y opposer (à l’intérieur de l’Eglise et à l’extérieur), on ne peut pas affirmer que l’Episcopat en soit capable, à la même mesure. En même temps, beaucoup de prêtres et de laïcs semblent d’être désorientés. Certainement, la situation est différente par rapport à l’Eglise universelle, mais l’Eglise surtout aux Etats-Unis et en Europe, comme pouvoir politique influent, n’apparaît pas assez forte spirituellement pour s’opposer d’une manière unie et décidée contre les mouvements anti-chrétiens. Cela nécessite un « réveil prophétique » !
Regardons les chrétiens protestants, leur situation est encore plus difficile. Il y a plusieurs voix dans la chrétienté protestante et c’est plus difficile d’opposer une résistance visible contre de tels mouvements. Souvent elle vient des « camps » protestants où des différentes « Eglises libres, » mais elle reste, malgré ses différents efforts d’unification : un petit « troupeau ».
Certainement, l’Eglise orthodoxe est si forte dans sa liturgie, qu’elle a résistée pendant le temps du communisme et qu’elle reste aussi fidèle à son enseignement. Evidemment, une résistance spirituelle et très précieuse, y croît.
Mais, elle ne partage pas la compréhension d’un appel missionnaire des autres chrétiens ; elle reste « la cité sur la montagne » et moins « la levure de ce monde ».
Désormais, la plupart des personnes devraient être touchée plus profondément par une proclamation authentique de la Parole de Dieu ! Pour cela des efforts missionnaires sont très nécessaires.
Généralement on peut dire que l’esprit antichrétien ne s’arrête à aucune religion qui garde dans son sein les vérités de Dieu qui sont annoncées et réalisées. Cela concerne aussi les Juifs, les Musulmans et d’autres religions.
Partout, là où cela se réalise, il y a aussi une résistance de différentes intensités contre cet esprit athéiste.
Que devraient-ils faire, ces gens qui voient ce développement et sont capables de les interpréter d’une façon prophétique ?

de retour




Balta Lelija

L’initiative « Balta Lelija » (Lys blanc) est ouverte à tous les gens qui se sentent obligés envers les commandements de Dieu et leur défense.
Dès le début, elle s’exprime d’une manière internationale.
Aujourd’hui, il ne s’agit pas simplement d’un certain système politique et d’une vision du monde qui commencent d’abord localement et puis se répandent petit à petit ; non il s’agit d’un esprit agissant dans le monde entier et qui veut s’emparer de la vocation la plus profonde de l’homme pour la déformer en l’utilisant comme un instrument pour ses propres idées. On tente de voler la valeur la plus précieuse d’une personne humaine, son ouverture à Dieu.
Ce serait une tâche, la première et la plus importante de « Balta Lelija », de citer concrètement des tendances anti-chrétiennes, de les identifier et de les faire mettre en lumières. Il y a pas mal de gens qui reconnaissent ces développements ci-dessus ou d’autres similaires et qui essayent de s’y tenir à distance face à eux. Mais souvent ils restent seuls et ne savent pas, comment réagir contre ces courants généraux.
Comme initiative spirituelle-prophétique, Balta Lelija porte beaucoup de possibilités en son sein qui ne sont pas connues à présent et ne peuvent non plus être mentionnées dans ce texte.
Depuis le commencement ; cette initiative est considérée comme une œuvre inspirée de l’Esprit de Dieu et pour cela est dédiée à Dieu, le Père de tous les hommes. L’union intime avec la Vierge Marie est déjà exprimée dans le nom (Balta Lelija) et le patronat est confié à l’archange Michael et spécialement à sainte Jeanne d’Arc.

de retour




Quelques regards vers l'avenir

a) Informations :

Dans l’espérance envers la conduite de Dieu, il faut d’abord mentionner de façon précise les buts de « Balta Lelija » et de donner les premières descriptions détaillées sur la manière de l’Esprit anti-christ d’agir. Si bien que le « Focus » est fixé sur la résistance contre ce mouvement ; il faut éviter une « fixation » ; le service de « Balta Lelija » doit rester intégré dans l’ensemble du message chrétien.

b) Publicité et responsabilité :

Aujourd’hui il s’agit de prendre sa responsabilité, si les gouvernements ne sont pas à la mesure de protéger leurs citoyens ou bien favorisent plutôt la dévalorisation des mœurs par des lois. Les gens doivent élever leur voix en public et clarifier que les mouvements anti-chrétiens dans la législation se dirigent contre Dieu et les hommes. C’est pourquoi, partout les gouvernements ne peuvent pas exiger l’unanimité et parler d’une manière ouverte à leur peuple parce qu’ils sont déjà adaptés eux-mêmes à ces mouvements anti-chrétiens.

c) Politique :

Comme le développement de « Balta Lelija » reste ouvert ; on ne peut pas exclure pour l’avenir qu’une branche d’une telle initiative reconnaisse la nécessité de la création d’un parti politique international comme un devoir du moment.

d) base spirituelle :

D’abord « Balta Lelija » va exprimer une base solide et spirituelle, parce que dans ce combat il ne s’agit pas d’un combat contre des hommes de chair et de sang, mais plutôt contre des princes et puissances, contre les maîtres de ce monde obscur, contre les esprits mauvais de monde céleste( Eph 6,12 - 13). Ainsi un côté politique du combat devrait être mise en place pour pouvoir discerner entre des manquements humains et des pouvoirs malicieux et surnaturelles.
L’effort reste cependant important de gagner les hommes par des convictions fermes et un comportement aimable et non plus d’obscurcir ses propres arguments par un comportement non purifié. Souvent les hommes peuvent être des intermédiaires des mouvements anti-chrétiens, mais eux-mêmes ne sont pas conscients. Si la base de la foi leur manque, ils reconnaissent difficilement l’anti-divinité et les pouvoirs pleinement destructifs de cet esprit anti-chrétien.
Il faut encore une fois mentionner que les mouvements anti-chrétiens ne s’arrêtent pas devant les vraies valeurs des autres religions et en plus se comportent hostiles envers eux.

de retour




Les premiers pas concrets

1) La web site: www.balta-lelija.net

2) Contact: adresse d’émail : balta-lelija@jemael.net

Correspondance international: en anglais, allemand, français, espagnol, lituanien ;
A travers l’adresse de contact il y a une possibilité pour échanger, exprimer des idées,…

3) Traductions: Sont prévues en anglais, français, lithuanien, espagnol et des autres langues. Des spécialités éventuelles des pays seront respectées et ajoutées.

4) Communauté de prières: pour soutenir cette initiative :

5) Informations du développement de Balta Lelija seront régulièrement fournis sur www.balta-lelija.net

6) Si vous êtes intéressés pour l’information ou une collaboration: mentionner le nom avec une courte information personnelle et à envoyer à l’adresse connue.

7) « Balta Lelija » appartient spirituellement à l’œuvre de Jemael. Des informations d’ailleurs sont disponibles sur www.jemael.de

de retour




Conclusion

Comme déjà mentionné ci-dessus, il s’agit dans cet extrait, d’abord d’une ébauche qui a besoin d’une correction et d’un élargissement.
Il n’y a pas une grande organisation derrière cette initiative et non plus des grands moyens financiers. « Balta Lelija » est une œuvre de foi et y tire la force et la légitimation. La suite de cette œuvre est confiée au soin de l’Esprit Saint.
L’auteur de cet extrait est convaincu que cette initiative plait à Dieu et que le temps est mûr.
Que, sur l’intercession de la Vierge Marie, comme une « balta lelija », tous les prochains pas soient accomplis selon la volonté de Dieu et qu’elle aide les hommes à connaître plus profondément l’Amour de Dieu. Qu’en Lui et en Sa Vérité, ils soient capables de résister à ces forces qui cherchent à détruire l’homme !

de retour




Responsable pour le texte

Responsable pour le texte ; Elija, Cté Agnus Dei et Jemael , le 30 mai 2008, à Vilnius en Lithuanie

de retour




Version imprimable